consonanceandco

# 69 – Fenêtre sur cour...

Où il est question de contempler le paysage urbain qui s’ouvre à mes yeux ce matin, immense damier géométrique sur le mur d'en face, de l’heure magique où le soleil glisse ses premiers rayons entre les immeubles, et de trouver sa place dans ce vis-à-vis anonyme, si petit soit-on dans cette expérience quasi-spirituelle… 
« Il y a cet appartement mystérieux où les rebords de la fenêtre sont garnis de statuettes : on les dirait vivantes lorsque le soleil les fait briller, ou crée des ombres qui les grandissent…

Il y a aussi l’appartement presque toujours vide avec un magnifique piano à queue noir et laqué. Il semble prendre toute la place dans cette petite pièce. Et les plantes élégantes qui
l’entourent tiennent sûrement lieu de public…
Tiens, la lumière est restée allumée dans une cuisine, dans l’appartement où hier soir se tenait sûrement un rendez-vous galant, avec la table bien mise, et le canapé qui tend ses bras juste à côté. Dans l’appartement au-dessus, on lit « Happy Birthday… ! », collé à l’envers sur la vitre. Mais c’est un anniversaire qui dure longtemps, car cela fait plusieurs semaines que c’est écrit… »

Retour en haut